Weiterempfehlen

Le cd de la semaine  du 16 au 26 avril 2009

Laurent Catala, Samedi 16 avril 2009

tl_files/csr/dampfschiffe/logo Octopus.gif

Cyrill Schläpfer 

Die Waldstätte/Dampfschiffsymphonie (CSR Records / Import)

Compositeur suisse et boss du label CSR-Records, Cyrill Schläpfer rend ici hommage au lac des Quatre-cantons et aux bateaux à vapeurs qui le sillonnent depuis son enfance. Un hommage personnel, sensible, mais également et surtout un brin fantasque, où apparaissent autant les atours d’une musique concrète particulièrement vivace que les silhouettes altières de certaines figures de littérature, comme le Moby Dick d’Herman melville.

Cyrill Schläpfer est originaire de Lucerne en Suisse. Des abords du Lac des Quatre-Cantons plus exactement. Et c’est dans ce voisinage que ce compositeur qui se veut avant tout modeste et amateur a développé au cours de ses dix dernières années la bien étrange œuvre de proximité que nous tenons là. Die Waldstätte est en effet bien davantage qu’un disque ou même qu’un pan de musique. C’est une existence, d’écoute, de ressenti, d’émotions, qui filtrent aux travers du décor aqueux et mécanique qui lui sert de matrice. Depuis son enfance, Cyrill Schläpfer a été bercé par cette étendue d’eau qui lui servait autant d’horizon que d’imaginaire, et par le ballet des bateaux à vapeur, toujours actifs, qui tissent leurs liens entre ses rives. Il a donc consacré une grande partie de son travail de composition à l’hommage profond que recèle cette œuvre. En quatre cds, en trois dvds, Cyrill Schläpfer dévoile le résultat de ce travail. Captations des manœuvres des bateaux, bruits de sirènes, du vent, des oiseaux, du clapotis des eaux pris depuis les berges ou depuis les passerelles s’articulent dans un montage naturel particulièrement prenant, soigné dans ses moindres détails pour offrir un paysage sonore attrayant, un brin fantastique même. On décèle en effet un grand sens de l’intrigue, une effervescence fantasque, mystérieuse, dicible tout au long de cette mise en perspective sensorielle, où l’on se surprend à attendre le moindre événement comme l’on scruterait les eaux du lac pour voir surgir la forme intrigante d’un bateau à travers les brumes. Si chaque cd ou dvd présente une approche différente du projet (lexique sonore sur l’un, « portrait » de chacun des sept bateaux encore en activité sur l’autre), le cd Dampfschiffsymphonie est néanmoins celui où l’expressivité musicale de cette friche concrète lacustre se veut la plus narrative, la plus bouillonnante, la plus organique. Cyrill Schläpfer voulait dédier ce disque à Moby Dick, mais bien davantage qu’ un seul être, c’est tout un espace elliptique qui est magnifié ici. 

Copyright © CSR Records